Donjon et Jardin

 

Petite truie souriante devant une charcuterie… 3 octobre, 2021

Classé dans : Hypertension Artérielle Pulmonaire — donjonetjardin @ 12:49

Il y a 2 semaines, j’étais à l’hôpital à Paris pour faire un bilan pré-greffe. J’ai passé 3 jours très intenses avec examens et entretiens toute la journée. Convocation à 10h, donc départ à 3h du matin… Autant dire que cette nuit fut complètement sans sommeil! 

Je suis conviée dans une chambre double avec une petite salle d’eau (ce qui est génial) occupée par les affaires de ma coloc (beaucoup moins génial) : serviettes et gants dans le lavabo, pot à pipi pour analyse sur le rebord… Beurk. Je voulais me reposer un peu pour affronter les exams, et, en fait, j’ai commencé mon séjour par un grand nettoyage.

On me pose un cathéter (l’infirmière m’avoue que c’est seulement le 2ème qu’elle pose…) au poignet droit. Bon ben, il faudra s’y faire.

Je fais la connaissance de ma voisine qui est très autoritaire et en souffrance : elle remonte du bloc. Je découvre plus tard, la nuit, qu’elle ronfle en 2 tons et en canon, avec un léger différé. Elle est entourée de machines qui la surveillent et se manifestent pour bien montrer qu’elles sont en marche… Donc, pas de sommeil pour moi cette nuit-là non plus…

Je subis différents examens : électrocardiogramme, prise de sang (18 flacons), doppler veineux et artériel, scanner, IRM, coronarographie. Ce dernier examens est pratiqué en passant par l’artère du poignet, pour vérifier l’état du cœur gauche. Ca se pratique dans un bloc. Il faut se laver entièrement à la Bétad*** pour être nickel. Dans mon cas, ils ont inversé 2 examens alors que j’étais déjà en train de rouler dans mon lit vers le bloc, dans la chemise en papier sexy. Arrivée au bloc, on m’a demandé de partir pour l’écho cardiaque d’abord et quand le jeune brancardier a dit que j’étais en chemise et que c’était gênant pour aller à cet autre examen car quasi impossible de passer les portes dans ce sens en lit, l’infirmière lui a dit : « Et bien, elle marchera ». Le jeune n’a rien dit, mais on s’est battus avec les portes tous les deux et on a réussi le challenge de les franchir à contre courant. Une merveille ce brancardier qui me faisait penser à mon Arthur! De retour au bloc, une autre infirmière a décidé que le poignet qui allait être perforé serait le droit car c’était plus pratique… Donc, ils ont piqué le seul endroit de mon corps qui n’avais pas été décapé et pour cause, il était sous le pansement du cathéter. Grâce aux différentes manipulations de l’examens, ils ont fini par arracher mon cathéter. Fantastique! Presque autant que lorsqu’ils m’ont placé le pansement compressif juste en dessous du trou de l’examen. J’ai donc passé la journée avec un trou béant à circuler dans un hôpital. Ce n’est pas un gage de bonne santé, je vous assure!

Le lendemain, j’avais rendez-vous pour un scanner particulier avec un produit radioactif. Pour ceci, je devais être à jeun. En début de matinée, je suis partie à mon entretien avec l’anesthésiste. On vient me chercher sur place pour m’emmener vers un autre service avec d’autres examens pas prévus et notamment les gaz du sang (artère poignet gauche, piquée 2 fois) et le test de marche, réalisé à jeun et sans avoir dormi pendant plusieurs nuits… Ca rentre dans le planning. Avant l’examen radioactif, on doit rester une heure immobile : génial! J’ai dormi comme jamais! Le résultat n’est pas assez satisfaisant, alors, on me donne un diurétique pour vider ma vessie et y voir mieux. C’est en faible dosage. Ma vessie s’est marrée, elle est habituée à des doses massives chaque jour. il m’a fallu marcher pour augmenter l’efficacité… Bon ben, un peu mieux. Dommage que le diurétique se soit déclenché dans l’ambulance du retour!

Pieds de cochons à Vollore-Ville – Variance FM

Chaque entretien me donne l’impression que je suis une truie qui montre que je suis bien ronde (quand on me pose des questions, je ne sais jamais si c’est pour vérifier que je vais bien ou si je suis apte pour la greffe). Chacun balance ses missiles, ses chiffres, donne le déroulé de la greffe du 1er coup de fil au sang dans les tuyaux, et à la douleur pendant la rééducation. J’avais pensé à beaucoup de choses et je suis arrivée avec beaucoup d’angoisses. J’en ai découvert bien d’autres sur place. Le discours est toujours juste, technique et efficace et, ça serait supportable s’il ne manquait pas des mots tels que « soutien », « équipe », « pas seule », « prise en charge ».

J’expliquais à la psy que j’ai vue et qui a été super que je n’étais malade qu’à l’hôpital. A la maison, je ne suis pas une patiente. Quand je vais à l’hôpital, j’anticipe.je me fane pendant des semaines avant pour me réduire et rentrer dans la case qu’on m’assigne dans le milieu médical. Au retour, je me redéploie et ça prend aussi du temps. Quand j’aurai digéré ce séjour, je pourrai retourner dans mon atelier et bricoler à nouveau. Pour l’instant, je suis encore bloquée (de toutes façons, je n’ai pu récupérer l’usage de mon poignet droit qu’il y a quelques jours!)

Chaque nuit, les images reviennent en flots, me réveillent en sueur et m’empêchent de me rendormir. Le cauchemar de l’hôpital c’est avant, pendant et après, même quand les nouvelles sont bonnes ce qui est mon cas puisqu’ils estiment que la greffe n’est pas urgente. En ce moment, je suis dans la période d’évacuation.

Jusqu’à ce que je recommence la démarche pour ma prochaine hospit en décembre…

522284

 

 

Armand a rejoint son grand Amour 24 septembre, 2021

Classé dans : Prière — donjonetjardin @ 18:14

Quelques  semaines après son épouse Yvonne,  c’est Armand qui s’est éteint. Il est des chagrins qui sont si écrasants qu’on ne peut leur survivre.

Psaume 26
Ma lumière et mon salut, c’est le Seigneur, alléluia !

Le Seigneur est ma lumière et mon salut
de qui aurais-je crainte ?
Le Seigneur est le rempart de ma vie ;
devant qui tremblerais-je ?

J’ai demandé une chose au Seigneur,
la seule que je cherche :
habiter la maison du Seigneur
tous les jours de ma vie.

Écoute, Seigneur, je t’appelle !
Pitié ! Réponds-moi !
C’est ta face, Seigneur, que je cherche :
Ne me cache pas ta face.

Mais j’en suis sûr, je verrai les bontés du Seigneur
sur la terre des vivants.
« Espère le Seigneur, sois fort et prends courage ;
espère le Seigneur ».

Il rejoint ma tatie dans mes prières. 

 

emoticones3d117.gif

 
 

 

l’ordonnance maudite! 1 juillet, 2021

Classé dans : Hypertension Artérielle Pulmonaire — donjonetjardin @ 19:33

Ce matin, comme chaque semaine depuis mon retour de Paris, c’est prise de sang.

Sauf que, mes veines très abimées par les perfusions de fer, ne sont plus d’accord. Mon infirmière a dû me piquer 4 fois pour remplir les tubes qui sont plus nombreux que d’habitude pour cause de nouvelle ordonnance.

Quand je reviens de la mammo, cet aprem’, je consulte mes résultats, et, c’est un peu abasourdie que je découvre que le labo a utilisé l’ordonnance précédente, celle qui n’est pas complète…

Demain, je vais gentiment les appeler puis l’autre laboratoire pour prendre rendez-vous pour un test PCR parce que, au vu des résultats (4,5 de ferritine), je dois retourner faire une perfusion la semaine prochaine.

En espèrant que la prochaine fois, ils ouvrent leurs yeux et utilisent la bonne ordonnance, celle qui ne se laisse pas faire!

 

522284

 

 

Arg, un coup de couteau 5 octobre, 2020

Classé dans : La Chambre — donjonetjardin @ 18:31

Dimanche, alors que je bricolais pour faire un petit distributeur de gumballs (un truc de ce genre…)

GUMBALL MACHINE FROM AN OLD STORE IN 1950....really want one of these.

… Je me suis planté le scalpel dans l’annulaire droit, dans la pulpe, en parallèle avec l’ongle. J’ai presque traversé. C’est pas très beau. J’ai un gros bleu dans la pulpe et la coupure, qui est large et profonde, n’est pas encore complètement fermée malgré les papillons qu’Alexis m’a collés.

Ce qui m’a le plus impressionnée, c’est le bruit que ça a fait. Un peu beurk.

Et, depuis, je me rends compte à quel point ce doigt, que je sous estimais, m’est utile. Surtout que je me suis réouvert ma plaie simplement en repliant mes lunettes (quand on n’est pas douée!).

Je suis retournée à la charge aujourd’hui, et j’ai réussi à faire le trou que j’ai raté hier et qui m’a valu ma blessure. Me tarde qu’il soit fini, j’aurai sué sang et eau pour le fabriquer!

Arg, un coup de couteau dans La Chambre

 

 

Lève la jambe, Maman! 21 juillet, 2020

Classé dans : La Chambre — donjonetjardin @ 19:30

Comme il entre à la fac, et qu’on est sur qu’il est affecté chez nous, on cherche un appartement pour Arthur à Toulouse, sachant qu’il faut qu’on se projette sur au moins 3 ans pour lui ici et encore 3 ans pour Robin qui suit. Alors, on fait des visites. C’est surement pour ça que ma cheville a décidé d’enfler, être rouge et douloureuse. Le docteur pense qu’il s’agit d’une tendinite du talon d’Achille. Je suis censée ne pas bouger, mais,vendredi, j’ai grimpé 4 étages sans ascenseur pour visiter un appart… Autant dire que je profite d’une cheville en très sale état! Mais, ça fait partie des devoirs de Maman. Bref, il va falloir que je me calme et que je lève la jambe!

Cancangirl

 

 

Le Retour des aiguilles 17 juin, 2020

Classé dans : Hypertension Artérielle Pulmonaire — donjonetjardin @ 17:57

Le besoin étant très grand, hier, je suis retournée au contact des aiguilles de fer et je remettrai ça dans 15 jours pour une dernière perfusion, histoire d’être en forme quand je subirai mes examens en août.

J’avais peur de pâtir à nouveau de mon délit de bonne mine, mais Alexis a pu rester un peu avec moi et ça m’a bien soulagée. La dernière fois, j’ai dû trimbaler ma chaise jusqu’à la table avec la perche de la perfusion et mes 3 unités de fer : quand l’infirmière a déposé le plateau à l’entrée de la chambre, je me suis demandé si je n’allais pas complètement renoncer à manger. J’étais à l’autre bout, enclavée sur un fauteuil avec le pouf qui bloque la perche, dans une semi obscurité car, trop loin de la fenêtre. Tristesse…

Bref, ça, c’était mieux cette fois ci. En espérant que la prochaine fois, ce soit carrément top… J’en entends qui ricanent….

522284.gif

 

 

« Strange Fruit », Billie Holiday 3 juin, 2020

Classé dans : Le Salon de musique — donjonetjardin @ 18:57

Quelle tristesse que l’actualité me rappelle cette terrible chanson …

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

Être branchée. .. dans Hypertension Artérielle Pulmonaire 522284

 

 

Une fuite 30 mai, 2020

Classé dans : Hypertension Artérielle Pulmonaire — donjonetjardin @ 19:14

Ça fait un mois que je suis épuisée. Un mois que je suis ballottée entre les épreuves des jeunes qui sont annulées, la peur de Parcours Sup et son univers impitoyable, le mal être de Robin qui est malheureux de ne pas pouvoir clore ce collège qui lui a fait tant de mal, Alexis et ses soucis, la peur de dehors, le fait de ne pas pouvoir être prise en charge en cas de problème parce que les hôpitaux sont bondés et précisément le mien est celui qui accueille les malades covid de la région (donc, impossible d’y aller) et, surtout, la liste des morts de chaque jour. Les hommes de la maison vivent leur stress séparément. Moi, je les cumule tous.

Tout ça fait qu’une petite fuite s’est formée quelque part dans la tuyauterie.

Je suis déjà soignée pour un ulcère.En ce moment, j’ai l’impression de boire glacé constamment, tellement je suis une fontaine d’acide. J’ai une tension entre 6 et 9 (là, c’est quand je suis énervée!). Il me reste 3 unités de fer dans l’organisme ; pour avoir un ordre d’idée, la norme est entre 10 et 291… Ça me donne une certaine marge de progression, aussi, mardi, je retourne à l’hôpital pour reprendre contact avec les aiguilles de fer pour une petite perf.

Le gastro voudrait, bien sûr, investiguer davantage mais il ne se sent pas de le faire dans une structure qui n’a pas de réanimation sur place. Je vais sûrement retourner à Tlse pour ça… ou bien, on me refera ces examens sans anesthésie, comme d’habitude (j’avoue que je n’en ai plus le courage). Il faudra de toutes façons localiser la fuite… Je ne peux pas être indéfiniment le Tonneau des Danaïdes!

Une fuite dans Hypertension Artérielle Pulmonaire 220px-Danaides_Waterhouse_1903

 

 

Bourreau ou inconsciente? 4 octobre, 2019

Classé dans : Hypertension Artérielle Pulmonaire — donjonetjardin @ 9:28

Mercredi, je suis allée comme prévu à Tlse pour une visite de contrôle. Dans la mesure où j’ai perdu 9 kg depuis décembre et que mon traitement est basé sur ma corpulence, la puissance de mon traitement s’est amplifiée. J’étais déjà au maximum possible pour mon poids… Et bien, je suis au-delà du possible…

Le médecin m’a donné à choisir entre continuer avec cette même puissance de traitement ou descendre mes doses pour arriver à quelque chose de compatible avec ma corpulence. J’ai apprécié d’avoir le choix même si, à présent, je ne peux plus me plaindre des effets secondaires surpuissants (déjà violents avant, mais là, assortis avec la dose!) puisque j’ai accepté de conserver le super fort dosage. C’est un choix raisonné, c’est celui qui repousse la greffe… Ça veut juste dire, très grosses nausées, diarrhées, douleurs dans les mâchoires (faut-il s’étonner de la perte de poids?) et règles ultra abondantes… La maladie n’est pas glamour et ne se résume pas à une grosse fatigue et des jambes enflées…

Prochaine étape, Paris en janvier pour refaire un cathétérisme et voir si tout cela valait la peine, et rencontrer l’équipe de greffe.

Mon infirmière m’a dit hier qu’elle aimait venir à la maison parce qu’elle trouvait que j’étais toujours positive… Et ben, pas tous les jours.

Être branchée. .. dans Hypertension Artérielle Pulmonaire 522284

 

 

30 ans 27 juin, 2019

Classé dans : La Chambre,Poèmes — donjonetjardin @ 19:42

Aujourd’hui a été marqué par la canicule, les coliques néphrétiques d’Alexis qui s’est tordu de douleur toute la matinée, l’infirmière qui est venue changer mon pansement,  le collège qui appelle pour demander à Robin de choisir entre l’option latin et l’option anglais renforcé. ..

522284.gif

et puis, surtout, ça fait 30 ans aujourd’hui que ma Mémé n’est plus avec moi. C’est normal de se rappeler ce jour comme si c’était hier et de continuer à ressentir le manque?

« Une Sainte »

Chère défunte, pure image
Au miroir des neiges d’antan,
Petite vieille au doux visage!

Petite vieille au coeur battant
Des allégresses du courage,
Petite vieille au coeur d’enfant!

Auguste mère de ma mère,
Ô blanche aïeule, morte un soir
D’avoir vécu la vie amère!

Figure d’âme douce à voir
Parmi l’azur et la lumière
Où monte l’aile de l’espoir!

Beauté que nul pinceau n’a peinte!
Humble héroïne du devoir,
Qui dans le Seigneur t’es éteinte!

Je t’invoque comme une sainte.

Nérée Beauchemin, Patrie Intime

Source : Poetica

emoticones3d117.gif

 

12345
 
 

fuller47 |
Vendre à tout prix |
LES ESTABLES |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Creavie
| Histoires d'Abzac
| Dragon Ball Ultimate