Donjon et Jardin

 

Bonne Fête des Papas! 20 juin, 2021

Classé dans : Le Salon — donjonetjardin @ 12:21

Trouvé ce matin sur Instagram:

Mon fils adore jouer avec sa poupée  et la promener dans une poussette.  Hier, une dame dans la rue lui a dit que c’était bizarre pour un garçon  de jouer à la maman.  Il lui a répondu : ”Je ne joue pas à la maman, je joue au papa.”

Et pour les papas qui ne se sentent pas à la hauteur, n’oubliez pas que les mamans non plus n’ont pas de mode d’emploi. Il faut se lancer et, bien souvent, les enfants savent mieux que nous.

fetedespres.gif

PS: Et, pour info, ça fait 20 ans aujourd’hui que mon petit  mari et moi sommes mariés et nous sommes lancés  dans l’aventure de la famille, un bonheur de chaque jour!

 

 

 

Bonne Fête des Mamans ! 30 mai, 2021

Classé dans : La Galerie d'art — donjonetjardin @ 15:38

Aujourd’hui,  c’est la Fête des Mères, alors bonne fête à toutes et en particulier à Maylis qui a vécu une très mauvaise aventure récemment ! Vous avez sûrement entendu son histoire qui me choque à  toutes étapes : alors qu’elle faisait la queue dans un point relais,  son bébé  tout neuf réclame à manger. Elle essaie de le faire patienter puis se résout à le nourrir. Elle dégrafe très discrètement son soutien gorge d’allaitement, se cache dans sa veste et allaite son enfant. C’est à ce moment qu’une femme s’approche d’elle,  l’insulte en lui disant que son comportement est obscène et finit par lui mettre une gifle.  La maman, son bébé dans les bras, ramasse ses lunettes de soleil qui ont valsé par terre sous le coup et quitte la boutique, choquée. Personne ne l’a défendue et une autre femme a même félicité la hurleuse violente! Quand Maylis a souhaité porter plainte, il lui a été demandé de combien de pourcentages elle était dénudée !  De 0!

Alors, je me suis dit que c’était  l’occasion de faire un petit tour dans l’iconographie classique :

vierge à l`enfant, 1478 de Hans Memling (1430-1494, Germany) |  Reproductions De Qualité Musée Hans Memling | WahooArt.com

Vierge et l’enfant,
Hans Memling ( 1435-1494)

La sainte famille - El Greco

La sainte famille
El Greco (1541-1614),Hôpital saint jean Baptiste d’Afuera, Tolède

Image dans Infobox.

La vierge allaitant
conçue par Leonard de Vinci (1452-1519), réalisée par Giovanni Antonio Boltraffio ou Marco d’Oggiono

Musée de l’Hermitage à Saint Petersbourg


Source : Jcbourdais

La Vierge, qui est une Maman célèbre, est représentée dans cet acte naturel, indispensable et tellement beau! Elle doit nous regarder en se disant que notre société, qui sexualise à  mort le corps des femmes (même quand elles sont toute jeunes) ne sait pas les soutenir ou les protéger.  Et c’est encore plus laid quand cette agression vient d’une autre femme… #soutienmaylis, #iwanttobreastfree

emoticones3d117

 

 

Un peu de douceur… 13 février, 2021

Classé dans : la Chine — donjonetjardin @ 10:38

Un bébé panda veut que sa soigneuse le porte pendant qu’elle  lui donne le biberon…

Image de prévisualisation YouTube

Trop mignon!

Yuan Zai, pandi panda dans la Chine stvtgqil

 

 

« Professeur, tu es le meilleur jardinier de notre société » 3 novembre, 2020

Classé dans : Le Salon — donjonetjardin @ 12:42

Hier, nos élèves ont eu quelques minutes d’hommage pour Samuel Paty. En ce qui concerne mon lycéen, il m’a dit que sa classe a été très respectueuse et silencieuse pendant que des hauts parleurs mal réglés crachotaient le texte de Jean Jaurès.

Certains enseignants, sachant que le moment ne serait pas forcément à la hauteur de la mort de cet homme, ont complètement modifié le cours qu’ils voulaient faire pour permettre à la parole d’être présente et que les débats ne se fassent pas à la cantine (comme ça a été le cas chez Robin), sans la présence d’adulte.

Une prof de français a demandé à Nicole Ferroni de mettre en ligne le texte que cette dernière a écrit pour Samuel Paty et tous les profs pour le lire aux jeunes. Le voici:

Pour la rentrée scolaire de demain, une amie enseignante (un peu ensevelie sous les contradictions ministérielles et la morosité…) m’a demandé si elle pouvait étudier le texte de ma chronique sur #SamuelPaty avec ses élèves de 3ème en cours de français.
Je suis évidemment honorée si ce texte peut trouver une utilité en classe. Bref, au cas où, si d’autres enseignants veulent avoir accès au texte sans être obligés de me réécouter 48 fois et recopier le tout à main nue, le voici
« Nicole on me dit que vous êtes lourde…
Oui mais c’est la faute à mon cœur, qui est lourd comme mon humour
Car malgré mon contrat de clown, l’actualité de la semaine m’a évidemment tiré la semaine plus de pleurs que de rires.
Alors vous me direz : Nicole, de quoi avez vous pleurs ? Qu’est-ce-qui alourdi vos yeux et votre cœur ?
Et ben, évidemment, je vais pas y aller par 4 chemins, parce que je n’ai deux jambes..mais comme beaucoup j’ai été très touchée par la mort aussi triste que violente de cet enseignant Samuel Paty.
Comme d’autres dans cette radio, enseignant c’est un métier que j’ai pratiqué, et même si c’était il y a longtemps donc je n’ai plus beaucoup de la légitimité pour en parler… ça reste la famille.
Notamment d’abord pour l’humain que les enseignants ont fait de moi.. :
Que ce soit
Mme Soulier cet instit nous apprenait la marseillaise tout en étant pas d’accord avec la strophe « un sang impur abreuve nos sillons..pardon, mais c’est d’une violence pour des enfants»
M Ferrera prof de mathématiques qui montait sur la table une fois par an chuchotant « l’administration m’autorise à monter sur le bureau pour rappeler que les vecteurs ça prend un petit chapeau »
Ou M. Laïk qui en nous apprenant que toute l’humanité avait pour berceau unique le rif africain..comptait bien en filigrane débarrasser nos esprits de toute cloison.
Il y en eut beaucoup d’autres..comme les professeurs Mauffrey et Munch..
Et tous, par leur culture et leur science m’ont transmis de belles valeurs.
Car enseigner que les humains ont le même corps et la même origine, c’est nous rendre fraternels.
Et savoir que ‘humain n’est qu’une espèce ridiculement petit dans l’espace et dans le temps…que faire que tout est plus grand que nous..donc apprendre l’émerveillement, l’humilité et la dérision.
Pour cela, merci…
Et d’autant plus merci que, pour avoir été enseignante après, j’ai pu saisir dans quelles conditions se fait parfois cette vocation.
Car enseignant c’est un travail qui permet rencontrer la joie, mais aussi la difficulté, le doute et souvent la solitude.
Et c’est pas facile d’être seul capitaine de plusieurs classes de 30 et quelques élèves..car, de cette portion de société, on est parfois les seuls à en voir les manques.
Je me rappelle, par exemple, m’être sentie assez seule quand prof de SVT dans un collège sensible, je m’étais retrouvée face aux questions:
Madame, est-ce-que je reste vierge si on le fait par derrière ?
Madame pourquoi la fille elle tombe pas enceinte si on est 5 ?
Je m’étais dit : Waow…comment dire ? En fait, il y a beaucoup de questions dans vos questions…et surtout beaucoup de carences qu’à ce moment là, j’étais la seule à voir et pouvoir combler.
Oui, parfois les professeurs sont parfois les seuls réceptacles de leurs élèves, mais aussi des parents, de l’administration, avec pas toujours d’endroit pour poser tout ça…car le droit de réserve, autrement celui de se taire, prévaut sur beaucoup d’autres droits…
Et même si certains leur crient d’en haut « Nous cèderons pas » c’est souvent aussi ceux qui ne nous aiderons pas..car ils ne sont pas là dans les classes et que leurs oreilles ne sont pas toujours à l’écoute.
Donc c’est au professeur qu’il revient de composer seul avec les individus et leurs parcours, comme un capitaine doit composer seul avec les vents et des courants pour guider son bateau, dont il est le seul à la barre..
Et pire, en cas de problème, on lui demande parfois de ne pas parler trop fort à la radio..Le fameux #pasdevague d’un naufrages silencieux. Oui ramer ou couler, mais en silence s’il vous plaît
Pourtant enseigner, c’est l’opposé de cette solitude que l’enseignant rencontre parfois.
Enseigner c’est au contraire transmettre, c’est faire du lien..et construire des ponts entre les humains,
Comme enseigner une langue resserre le lien entre pays.
Comme enseigner l’histoire resserre le lien entre les générations.
Et comme enseigner n’importe quoi rapproche tout élève de son destin…car c’est lui donner pour devenir ce qu’il veut.
Bref, professeur, tu es souvent ce vase discret qui reçoit et qui verse… qui se remplit et redistribue. Tu es l’observateur et le soignant..ce parent très polyvalent pas très cher payé pour un grand coût.
Et pour ces missions précieuses, personne ne devrait mourir de ce métier..
Ni même se sentir menacé, inquiété et abandonné.
Car professeurs, tu es le meilleur jardinier de notre société. Tu es le magicien qui transforme, la gardien qui veille..le guérisseur qui soigne..
Pour tout cela, je te le redis : merci! »
Si vous préférez entendre sa jolie voix, voici la video :
Image de prévisualisation YouTube
emoticones3d117.gif
 

 

Alors, cette rentrée?

Classé dans : La Chambre — donjonetjardin @ 8:56

Parfaite, messieurs les dirigeants. Les élèves sont toujours en classe complète (je rappelle que dans le cas de mon fils, si on  dédouble, on arrive à un effectif de classe normal…), passent de salle en salle… Il me tarde de voir comment ils vont aérer aujourd’hui avec la pluie!

Image de prévisualisation YouTube

Alors, cette rentrée? dans La Chambre 522284

 

 

Profs et élèves, les sacrifiés de la rentrée 1 novembre, 2020

Classé dans : La Chambre — donjonetjardin @ 16:39

Quand, comme de nombreux Français, j’ai entendu notre président dire qu’il y avait un nouveau confinement, j’ai été soulagée parce que le nombre de nouveaux cas dans notre département augmente vraiment vite et il faut absolument bloquer cette progression.

Quand j’ai entendu que les lycées restaient ouverts, je n’ai d’abord pas bien compris. Je n’ai percuté qu’en voyant le regard pétrifié de mon fils lycéen.

C’est un très bon élève. Il n’adore pas le lycée mais s’y trouve bien mieux qu’au collège. il est délégué de sa classe : ce n’est ni un tire-au-flanc ni un fainéant.

Il a juste peur. Il ne comprend pas. Il a lu, comme moi :

« Le tiers des clusters de coronavirus vient du milieu scolaire et universitaire, mais ils sont plus nombreux dans les collèges, les lycées et les universités que dans les écoles maternelles et primaires, selon les chiffres de Santé publique France. » (20 Minutes du 02.10.2020)

Depuis, il cauchemarde : il est obligé d’entrer dans un manoir où il y a des monstres qui le contaminent… Fantastique.

Il reste avec moi en disant que dès demain, on ne pourra plus faire de câlins, qu’il va rentrer du lycée, aller directement dans sa chambre et que c’est là qu’on lui apportera à manger…

Ce n’est pas la vie que je veux pour lui. Ni pour moi.

On nous dit que c’est pour éviter le décrochage scolaire… Ils sont 37 dans la classe de Robin. Il y a des bureaux dans l’embrasure des portes parce que ça ne contient pas autrement. Même les mesures de sécurité de base ne sont pas en mesure d’être respectées. Le ministre s’est posé la question du décrochage, en ne donnant pas de  moyens aux lycées? On nous dit que les élèves décrochent à la maison. Plus qu’au fond de la classe?

On nous dit que c’est important pour leur santé mentale. Quelle sera la santé mentale de mon fils si, malgré ses précautions, il me transmet cette maladie qui pour moi ne peut avoir qu’une issue fatale?

On nous dit que les adultes doivent impérativement travailler en télétravail. Qui mieux que les jeunes en sont capables, surtout avec les moyens qui se sont largement améliorés depuis le dernier confinement.

Et les profs? Quantités négligeables, ils sont en contact avec des jeunes qui ont peut-être vadrouillé pendant les vacances, qui ne portent pas tous correctement le masque, et qui macèrent dans des classes peu ventilées… Il faut ouvrir les fenêtres, certes. Vous feriez cours ou prendriez des notes en doudoune?

De qui se moque-t-on?

Certains pensent que les profs et les élèves sont gonflés de la ramener quand des soignants sont, eux, au contact du virus en permanence sans droit de retrait. Il me semble que l’évidence c’est que eux ne peuvent, évidemment, pas faire autrement.

J’ai signé tout à l’heure une pétition pour qu’on repense ce reconfinement en tenant compte des lycées. Je suis surprise du peu de signatures.

Je veux pouvoir protéger mon fils. Je veux pouvoir me protéger et passer le cap de l’énorme vague de contaminations actuelles.

https://www.mesopinions.com/petition/sante/faut-proteger-nos-jeunes-adultes-lycee/112608

522284.gif

 

 

18 cas et moi, et moi, et moi… 11 septembre, 2020

Classé dans : La Chambre — donjonetjardin @ 9:47

Alors, ce matin, je reçois un texto de Robin qui est en 2nde. Il m’annonce, pas serein, qu’une surveillante lui confirme 18 cas de covid dans l’établissement dont des élèves, et des adultes.

Je suis choquée que le lycée soit encore ouvert (ben oui, à la télé, on nous montre régulièrement des écoles qui ferment pour un cas repéré. On se dit, « c’est un coin à risque, les parents doivent s’inquiéter »!). 

J’appelle la vie scolaire où on me confirme qu’il y a, en effet, de nombreux cas mais qu’ils attendent les directives de l’ARS (Agence Régionale de Santé) pour pouvoir prendre plus de mesures qu’isoler les cas repérés.

Bien… J’appelle l’ARS de mon département, et là,je tombe sur une pépite. Une dame m’affirme que si l’établissement n’est pas fermé, c’est que la direction doit estimer que la situation est gérée (très rassurant quand on voit comment s’est passée la rentrée!).

Elle me dit : « Mais, de toutes façons, votre fils porte le masque!

- Certes, mais ça ne me garantit pas que les adultes le fassent et puis, ils sont 37 élèves (oui, ils n’étaient pas assez nombreux, un petit nouveau est arrivé depuis), il me semble qu’on est très loin du risque 0.

- Mais enfin, s’il porte le masque, il est protégé!

- Heu, je n’ai pas fait médecine, mais, il me semble que ça ne fonctionne que si tout le monde le porte puisque ce ne sont pas des masques FFP2 et qu’ils ne sont utiles que pour ne pas postillonner sur notre interlocuteur… Et je rappelle qu’il y a cantine…

Et là, elle a répété sa théorie plusieurs fois, sans me laisser la place pour une quelconque controverse, un peu comme une leçon apprise.

Ça a fait dire à Arthur qui était estomaqué comme moi : « Ça ressemble à un complot tellement ils sont cons! Tu m’étonnes que des gens parlent de l’inutilité des masques, marque de soumission de pédo-satanistes menés par Bill Gates avec la 5G! »

Au lycée agricole, là où travaille Alexis, il y a 20 élèves dans chacune des deux 2ndes, ils ont mis en place un protocole à 3 couleurs avec prise de décisions assorties au nombre de cas suspectés ou avérés. Et puis, le proviseur adjoint, qui travaille dans un bureau tout seul, a décidé de porter le masque toute la journée, par solidarité avec les profs et les élèves à qui c’est imposé. Dommage que Robin ne veuille pas se destiner à un métier dans le monde végétal ou animal, protection de la nature (…Ils ont compris que ça commence par protéger l’Humain!)

Conclusion, puisque aucune mesure n’est prise, il me semble raisonnable de garder Robin à la maison la semaine prochaine.

522284.gif

 

 

 

Quel énorme foutage de gueule! 1 septembre, 2020

Classé dans : Le Salon — donjonetjardin @ 19:26

Robin a fait son entrée au lycée ce matin. Il n’a d’abord pas été appelé parce que le proviseur adjoint n’était pas allé jusqu’en bas de sa liste, pour atteindre la classe européenne…

Puis, rappel des règles sanitaires, masques, espace à respecter… (par exemple, fermeture des toilettes dans les étages pour ne pas avoir à les nettoyer)

Puis, arrivée dans l’espace classe… Ils sont 36!

Présentation de l’emploi du temps par la prof principale (maths) :

-Alors, le lundi matin, on se voit pendant 3 heures d’affilée et le vendredi, vous aurez 3 heures de physique le matin et 3 l’aprem… Vous êtes contents, hein?

-Mais, madame, il n’y a pas de cours d’anglais…

- Ah oui, on l’a oublié. On complétera.

Il finit déjà à 18h 2 fois dans la semaine.

Le jeudi, il a un espace de 30mn pour caler un repas sachant que la présence au self ne doit pas dépasser les 20 mn et qu’il a cours avant et après.

Alors, « Dans les espaces clos (salles de classe, ateliers, bibliothèques, réfectoires, cantines, internats, etc.), la distanciation physique n’est pas obligatoire lorsqu’elle n’est pas matériellement possible ou qu’elle ne permet pas d’accueillir la totalité des élèves. Néanmoins, les espaces sont organisés de manière à maintenir la plus grande distance possible entre les élèves notamment dans les salles de classe et les espaces de restauration. » (Source education.gouv.fr), il faudra m’expliquer comment travailler à 36 dans une classe et, en plus, avec un masque sur le nez toute la journée! Il y avait largement assez d’élèves pour ouvrir au moins 1 et même 2 classes. En fait, elles ont fermé entre Arthur et Robin. 

Heureusement que l’Etat prend soin de nos enfants et de notre santé! 

522284.gif

 

 

Une maman est partie travailler sans embrasser son petit garçon 28 juin, 2020

Classé dans : Mots d'enfant — donjonetjardin @ 12:34

Ce dernier est très énervé et balance toute l’histoire à son papa. Il a 2 ans et se fait très bien comprendre.

Image de prévisualisation YouTube

Je le trouve génial et il me fait sourire chaque jour!

 459641.gif

 

 

Bonne Fête des Mères!! 7 juin, 2020

Classé dans : Le Salon — donjonetjardin @ 19:35

Parce que toutes les mères ne sont pas des mamans mais que toutes les mamans sont pleines d’amour (quelle que soit leur apparence…)

Bonne Fête des Mères!! dans Le Salon marmotte-720x407

girafe-1-720x717 Bonheur dans Le Salon

phoque-720x699 Enfant

lion-720x719 Pensée

Source : Le Tribunal du net

Très bonne Fête des Mères à toutes!
emoticones3d117

 

12345...12
 
 

fuller47 |
Vendre à tout prix |
LES ESTABLES |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Creavie
| Histoires d'Abzac
| Dragon Ball Ultimate